Gestion de la colère pour en identifier les signes

Dans cet article, nous nous concentrerons sur un aspect crucial du développement personnel qui est donné aux personnes qui essaient d’apprendre la gestion de la colère, c’est-à-dire connaître et identifier ses signes.

Identifier les signes de la colère vous donne beaucoup d’avantages. La pensée positive constitue une aide précieuse afin de considérer les événements sur un angle plus patient et positif.

Identifier les signes de la colère vous donne beaucoup d’avantages. La pensée positive constitue une aide précieuse afin de considérer les événements sur un angle plus patient et positif.

Le premier est une conscience ouverte que vous êtes en colère.
Le deuxième consiste en savoir quand contrôler votre colère une fois que vous avez identifié qu’elle était en train de se manifester.
Le troisième est de vous empêcher de regretter les conséquences d’un débordement incontrôlé de colère… et beaucoup plus.

Voici les signes :

Rougeur du visage – Une intense émotion apportée par la colère provoque une circulation sanguine au-delà de la normale.

Le résultat est un rougissement du visage.

C’est un signe clair que vous êtes sur le mauvais chemin.

Contrôlez cela en conservant votre sang-froid. Ne vous laissez pas emporter par vos émotions.

Les personnes en colère ont tendance à devenir fortes.
Utilisez cette force à d’autres activités plus productives au lieu de devenir des personnes destructives.

Il s’agit d’une facette non négligeable dans le développement personnel.

La tension s’accumule sur le corps – La colère entraîne les muscles à se contracter et à devenir tendus.

Ce signe se produit généralement pour tout le monde et donc, la colère peut être facilement identifiée.

Restez détendu.

Relâchez vos muscles.

Abaissez vos épaules et secouez votre corps. Gardez votre sang-froid en respirant lentement et profondément.

De telles attitudes de gestion de la colère vous aideront à relâcher la tension notamment musculaire et nerveuse.

Mains crispées – La meilleure manifestation que la tension s’accumule dans le corps réside dans vos mains.

Il a été mentionné que lorsqu’une personne se met en colère, elle éprouve généralement une contraction des muscles.

Et les endroits mêmes où vous pouvez voir la preuve de cette situation sont vos mains. Des mains crispées en constituent un signe clair.

Ce que vous devez faire est de vous détendre et vous relaxer. Ne stimulez pas la raison de votre colère. Au lieu de cela, assurez-vous que vous prenez le contrôle de vous-même par une saine gestion de la colère.

Dents serrées – Mis à part les mains, vous pouvez remarquer que vos mâchoires se resserrent lorsque vous êtes en colère.

Puisque vous ne pouvez jamais résoudre un accès de colère avec plus de colère encore, essayez de vous détendre et peu à peu, tentez d’éteindre la colère en vous jusqu’à ce que vous y parveniez sans causer de dommages à vous-même et à d’autres personnes.

Ton plus haut de la voix – Les gens en colère ont tendance à augmenter le niveau de leur  voix de façon significative.

Et cela arrive, que vous en soyez clairement conscient ou que vous ne le sachiez pas. Le contraire de ceci représente le silence.

Les deux sont destinés à intimider les autres et cela n’est pas sain pour vous et le sujet ou l’objet de votre colère.

Pour tous ces signes, il y a une chose qui est commune : ils sont tous contrôlables. Il ne dépend que de votre volonté de les contrôler.

Si vous pensez que vous êtes vraiment en colère, essayez de vous contrôler et persuadez-vous vous-même de vous calmer. Inspirez profondément et expirez complètement. La respiration aide à se détendre.

« Si vous êtes en colère, essayez de compter à partir de un à dix. » Croyez-le ou non, cette technique fonctionne réellement. Mais si vous n’étiez pas en mesure de vous relâcher lorsque vous atteignez le numéro dix, essayez de compter plus.

Le point important consiste en ce que se contrôler soi-même permet de garder sa colère hors de manifestation. Pensez aux conséquences et prenez des décisions et des actions concrètes, efficaces et mesurables dans le cadre de votre développement personnel.
Et quoi de mieux à ce propos de se plonger dans des ressources reconnues pour leur expertise et leur efficience comme ci-dessous :

comment orienter ses énergies et émotions à l’aide d’une démarche de développement personnel maîtrisé.

4 Comments to Gestion de la colère pour en identifier les signes

  1. Thierry dit :

    Bonjour,
    rester maître de soi et ne pas se laisser envahir et dominer par la colère est une attitude à cultiver chaque jour.
    Cela ne peut être que bénéfique et éviter bien des déboires.

  2. Antfaris dit :

    Ah, la colère incontrôlée, synonyme de non-maîtrise de soi, quel fléau chez les humains.
    Ce d’autant plus que l’on finit toujours par regretter la colère, car elle n’est jamais bonne conseillère et entraîne souvent des conséquences fâcheuses.

  3. Haliner dit :

    Bonjour,
    pour moi qui suis plutôt impulsive, cet article est de bon conseil et saura m’aider à maîtriser ma colère et mon impatience.

  4. Patrick dit :

    La colère nous fait perdre beaucoup de moyens et est en plus mauvais pour la santé quand répétée chroniquement et sans maîtrise.
    Il est vrai qu’en identifier les signes avant-coureurs afin de ne pas y succomber constitue un exercice qui présente de multiples avantages !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *