Stratégies de gestion de la colère : faire face à la colère de 3 façons

La colère incontrôlée constitue un adversaire redoutable du développement personnel.

Il existe trois méthodes de base sur la façon de composer avec la colère. On peut les exprimer par trois verbes : supprimer, exprimer et calmer.

La suppression de la colère signifie la tenir sous contrôle et la détourner vers une autre activité (transformer l’énergie de la colère). La colère peut conduire à des résultats et attitudes destructifs et en faisant autre chose, l’émotion est abaissée et l’activité devient constructive.

Exprimer la colère signifie la libérer d’une manière saine et non agressive. Comme il y a des gens qui ne peuvent pas maîtriser leur colère et la détourner vers un autre chemin, un autre terrain d’expression (nous parlons ici de l’énergie contenue dans la colère), l’exprimer devrait être le moyen le plus souhaitable, cependant, la colère ne doit pas conduire à blesser les autres et plus généralement à engendrer des conséquences fâcheuses et regrettables.

Calmer consiste à contrôler l’émotion de l’intérieur. Ce faisant, la réponse physiologique est abaissée aussi. Cela participe également d’une gestion du stress.

A partir de ces 3 solutions de base, plusieurs stratégies de gestion de la colère peuvent être dessinées. Voici quelques-unes de celles-ci :

– Gérez-la correctement

La colère peut conduire à de nombreux effets négatifs, y compris la frustration. Ce type est souvent la cause des problèmes. Les gens croient souvent que chaque problème a sa propre solution. Mais le fait est que ce n’est pas toujours le cas. Au lieu de désespérément tenter de trouver une solution au problème, concentrez-vous sur la façon de gérer la situation. Résoudre la colère ne fonctionnera pas si vous cherchez en permanence la solution. Commencez par la gérer correctement par la planification, l’organisation et la gestion de la situation de la bonne manière et le résultat sera meilleur.

– Relaxation

Se calmer de l’intérieur vous fournira une meilleure approche pour gérer la colère. Des moyens simples tels que la respiration et le fait d’imaginer des choses plus calmes fourniront efficacement une bonne façon de canaliser la colère et s’en libérer.

Voici des manières simples sur la façon d’accomplir tout ceci :

Détendez vos épaules. Elles ne doivent pas être contractées. Respirez à pleins poumons à partir de votre diaphragme. Répétez le processus tout en vous disant des phrases telles que «calme-toi» et «relax». Ne pensez pas trop à la cause de votre colère. Visualisez un endroit calme ou des expériences relaxantes.

Un exercice simple permettra également de détendre votre esprit et votre corps.

– Changer d’environnement

La monotonie peut parfois causer une irritation et la colère. C’est parce que la routine peut être associée à des tâches au travail, à la maison ou à l’école. Les lieux associés aux charges de travail peuvent aussi susciter la colère et l’irritation instantanée.

Pour faire face à la colère lié à ces facteurs, changer d’environnement peut être d’un grand secours et constituer un grand soulagement.
Des vacances ou des voyages hors de votre ville vous dépayseront et mettront de côté les pensées qui irritent et mettent en colère.
Réservez-vous un temps où vous pouvez aller ailleurs pour avoir la paix en vous-même.
Ce n’est pas nécessairement loin ; juste le fait de disposer d’un endroit paisible ou un court séjour où vous pouvez vous donner le temps de vous détendre.
Vous pouvez le faire sur votre propre espace de travail ou juste à côté.
L’essentiel est d’être en mesure d’éliminer l’irritation et la colère.

– Gestion de la colère par l’humour

L’humour peut permettre de desserrer vos nerfs tendus et même ceux des autres personnes. L’humour vous permettra de réduire la tension que vous ressentez.

– Reconstruction de la pensée

Beaucoup de colère s’exprime, s’extériorise en jurant, en utilisant des mots offensants ou toute expression qui peut exprimer ce que les personnes énervées ressentent.
Ces personnes, la plupart du temps, échouent à voir de façon constructive qu’il existe encore une chance (dans le cas où la source de la colère est l’échec).
Le truc est que, dans le but de voir qu’il y a bien d’autres façons possibles de gérer votre colère, vous devez changer votre façon de penser et la manière dont vous regardez les choses.

Cela vous aidera à libérer votre colère de façon plus constructive et à aller dans le sens et promouvoir le développement personnel grâce à :

gestion de la colère - développement personnel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *