Une tentative de définir le bonheur : qu’est-ce que le bonheur ?

Le bonheur tout ce qui pourrait expliquer le sentiment de joie et de contentement.
C’est dans sa nature fondamentale, une sensation agréable.

Mais si nous voulons vraiment décrire ce qu’il est toujours dans l’optique du développement personnel, on peut se trouver à l’extrémité de notre capacité pour définir réellement un sens concret à quelque chose que l’humain trouve trop compliqué à expliquer avec des mots.

Le bonheur est pensé pour être le cœur même de la lutte de l’homme.
Nous revendiquons de faire les choses pour obtenir le chemin qui y mène.
Nous regardons au-delà de nos propres vies et examinons pourquoi et comment d’autres personnes obtiennent le bonheur.

La triste vérité est cependant que de trop nombreuses fois, nous avons échoué à reconnaître qu’il est toujours à portée de vue.

En fait, il a toujours été en nous alors que nous voyons la recherche du bonheur bien souvent comme quelque chose d’extérieur à nous.
Mais nous sommes souvent trop aveugle pour voir cette vérité, et encore moins l’accepter. Ainsi, nous avons sans cesse compter sur les motivations externes qui nous poussent à le trouver.

Beaucoup prétendent que le bonheur est une des choses les plus difficiles à réaliser mais ce que nous voyons ici, vraiment, c’est l’absence d’une caractéristique personnelle intérieure qui le répandrait comme une traînée de poudre.

Pourquoi ne pouvons-nous trouver le bonheur ?
C’est parce que nous sommes trop préoccupés par la matérialité de ce dernier.
Ce n’est pas une pierre que vous pouvez toucher ou un chuchotement que vous pouvez entendre. Mais il est toujours là.
Il va certainement venir et se manifester comme une discrète brise que personne n’attend et trop de fois, nous ne percevons pas, sous-estimons ou négligeons ces opportunités et ces moments particuliers.

Le bonheur n’est pas destiné à satisfaire les vanités humaines.
Le bonheur authentique exclut toutes les choses qui infligent des dommages à un autre être ou qui l’affectent de façon négative.
Il se termine là où la discorde point.
Il cesse d’exister quand la lumière du dernier espoir disparaît parce que les hommes ont choisi de se situer davantage du côté négatif que du côté positif.

Il n’y a pas de principes complexes qui le sous-tendent, pas plus que l’on ait besoin de recourir à des méthodes complexes à mettre en œuvre afin de partir à la recherche du bonheur et à l’atteindre.

Nous sommes à peu près aussi heureux que nous le souhaitons nous-mêmes ou que nous avons « programmé » nos esprits à ce propos.
Combien de fois dans notre vie nos paramètres mentaux affectent la clarté de nos émotions ?

Tout est dans la façon dont nous voyons les choses.
Si nous voyons l’amour et la beauté dans chaque fleur qui s’épanouit ou la joie dans chaque bonne action humaine, nous sommes connectés à la source du véritable bonheur.

Nous devons être désireux d’identifier les pensées mauvaises, les actes répréhensibles et la voix du mauvais conseiller intérieur (comme le petit diable dans les BD).
Souvent, nous trouvons commode de suivre tout ce que nos impulsions intérieures nous suggèrent, sans discernement.
Ça ne peut qu’amener à des grincements de dents et à des déceptions.
Cependant, le fait d’écouter cet aspect un peu chaotique n’est jamais bénéfique à long terme. Cela ne pourra vous bénéficier que pendant un moment et finira par se retourner contre et vous détruire, comme un enrobage de chocolat qui cache un poison en son cœur.

Apprenez à positiver et à attirer comme un aimant le bonheur et le succès grâce aux cours et conseils complets en développement personnel ci-après :

recherche du bonheur

Cela éclaire grandement de savoir ce qui est négatif et ce qui est positif.
Mais rappelez-vous que vous êtes constamment guidé.
Cependant, à un moment ou un autre, nous trouvons qu’il est insatisfaisant d’écouter la bonne voix qui nous habite.
Parce que, à cause de quelques mystérieux schémas, ça nous entraîne normalement sur des chemins plus longs, où trop peu de routes se rencontrent parce que beaucoup ont abandonné cette voie et ont pris la route plus facile vers la perdition et le non-bonheur.

Le bonheur ne demande pas beaucoup mais il vous fournira des ressources infinies de joie et de contentement et couronnera le développement personnel.
La seule chose que vous avez à faire est de ne pas être comme tous ceux qui préfèrent avoir mangé le chocolat recouvert de poison car cette route est plus facile et plus immédiate en satisfactions passagères et illusoires, que de faire une différence et de suivre le long chemin qui mène au bonheur authentique et véritable et cela en lui-même constitue un véritable coaching de vie personnel !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *